Expert en ergonomie de conception et FOH 

Vous avez un projet d’aménagement, d’implantation de nouveaux procédés, de nouvelles technologies, d’étude de postes ? L’ergonomie de conception consiste à anticiper et structurer l’aménagement des locaux, des équipements et l’organisation globale du travail dans le but d’optimiser les conditions reliées à l’activité future de travail lors de la construction ou de la transformation d’un établissement.

Dépasser les simples aspects techniques et économiques et prendre en compte l’ergonomie et les Facteurs Organisationnels et Humains (FOH)

La prise en compte du travail et du facteur organisationnel et humain (FOH) en amont du projet garantit d’une part, la santé et la sécurité des Hommes et d’autre part l’atteinte des objectifs et exigences de fonctionnement.

Pour la Sécurité et la Santé des Hommes (utilisateurs), il s’agit de prévenir les risques (accidents, maladies…), de minimiser la fatigue (liée au métabolisme de l’organisme, à la sollicitation des muscles et des articulations, au traitement de l’information, à la vigilance…) et de créer les conditions d’un travail satisfaisant, rendant l’opérateur « efficace ».

Corollaire à l’efficacité humaine, en identifiant les logiques des opérateurs et en concevant des systèmes adaptés, les exigences de fonctionnement seront atteintes.

La démarche de conception en ergonomie et FOH

En ergonomie de conception, il est impossible d’analyser des conditions existantes, comme c’est le cas avec l’ergonomie de correction. Il faut alors prévoir les activités futures. Les types de facteurs influençant les activités sont :

  • les caractéristiques de la population d’employés (âge, sexe, morphologie, expérience, formation, etc.)
  • les caractéristiques des matières premières et des objets, des services et des produits
  • les caractéristiques physiques du futur lieu de travail : espace de travail, exposition, éclairage, acoustique
  • Les postes de travail
  • Les activités réalisées par services ou secteurs
  • La coopération entre les services ou les secteurs
  • La coopération et les échanges d’informations nécessaires au bon déroulement du travail
  • L’accessibilité
  • La maintenance

Ces données ne sont pas toujours accessibles immédiatement, il est donc pertinent de les analyser en amont de tout projet pour éviter des dysfonctionnements futurs.

La méthode ergonomie de conception et FOH de Convergo consiste à l’intégration du Facteur Organisationnel et Humain et à la mise en place des méthodes de travail assurant aux prescripteurs et concepteurs de concevoir des systèmes de travail qui permettent aux futurs utilisateurs d’agir en répondant aux exigences de fonctionnement dans des bonnes conditions de travail.

La démarche en ergonomie et FOH vise à mettre en place une conception centrée sur l’opérateur humain, un moyen de concevoir des projets, ayant pour objet de les rendre utilisables et utiles en se centrant :

  • sur les utilisateurs (leurs besoins et leurs exigences),
  • et en appliquant les normes liées aux facteurs humains, l’ergonomie et les connaissances et les techniques existantes en matière d’opérabilité.

La démarche FOH vise à :

La mise en place d’un accompagnement au changement tout au long du projet qui permette à chaque acteur (du projet et utilisateur) de s’approprier les changements. Cet accompagnement au changement se finalise par la formation des futurs utilisateurs.

La démarche FOH repose ainsi sur la prise en compte des besoins et des exigences de l’ensemble des futurs utilisateurs d’exploitation et de maintenance et l’articulation de ces besoins avec les exigences techniques, de sureté, réglementaires… Elle est rendue possible par une méthode de travail itérative consistant à intégrer les besoins des futurs utilisateurs dans les choix de conception.

La méthode de travail combine plusieurs étapes :

Etape 1 Analyse de l’activité :

  • Des temps terrain pour le recueil des besoins et des exigences du travail pour les opérateurs (via de l’analyse en situation réelle de travail, des Groupe de Travail Utilisateurs).

Etape 2 Des séances de travail avec les concepteurs prescripteurs :

  • Des temps d’échanges, notamment avec les concepteurs industriels, pour l’intégration des exigences du travail humain et des besoins utilisateurs.

Etape 3 Des temps de formalisation et du suivi de l’avancement du projet :

  • conception de maquettes, formalisation d’état des lieux, recommandations FOH, matrices d’exigences…

La méthode proposée tout au long de votre projet est :

1.L’analyse de l’activité :

  • la répartition des tâches entre l’homme et les machines (automatismes) et entre les hommes (organisation du travail)
  • les informations utiles et à présenter
  • les normes ergonomiques à appliquer
  • les situations de travail caractéristiques des activités à prendre en compte dans les choix de conception de la future installation
  • les réglementations à appliquer pour ne pas exposer les futurs utilisateurs à un risque professionnel

2. La conception de programmes de simulations :

3. L’élaboration des aides au travail et des supports de formations.

Notre but est d’acquérir la capacité opérationnelle complète de l’installation dès sa mise en service.

L’intégration des Facteurs Organisationnels et Humains vise à rechercher la meilleure adéquation possible entre:

  • Les modalités d’organisation définies pour les personnels amenés à exploiter les nouvelles installations, tant sur le plan individuel que collectif.
  • Les missions prescrites aux postes de travail, les espaces de travail et les agencements conçus avec les moyens mis à leur disposition (interface homme machine, procédures, aides au travail) et l’environnement de travail dans lequel ils évoluent (systèmes techniques, ambiances physiques, réglementation).

L’objectif de la démarche est de garantir la fiabilité humaine en permettant aux opérateurs d’assurer leur activité.

La démarche FOH permet :

  • plus d’interactions entre les différents acteurs du projet.
  • une meilleure prise en compte de l’usage futur tout au long de la conception.
  • une implication constante des futurs utilisateurs pour leur permettre d’être acteurs des changements.
  • La conception d’Interface Homme Machine permettant le traitement des informations sans risque d’erreur ou d’omission

ConvErgo Conseil en Ergonomie depuis 2009